• FR
  • WIE
 

Wienerberger se mue en académie

Des étudiants en architecture s’approprient les briques

La semaine dernière, Wienerberger a accueilli une centaine d’étudiants de troisième année de baccalauréat en architecture de l’Université d’Anvers. Dans le cadre du studio ‘Architecture et Construction’, les architectes de demain se sont penchés pendant trois jours chez le fabricant de matériaux de construction céramiques sur le thème inépuisable de la ‘brique’.

projet d’empilement
projet d’empilement UAntwerpen
Deux journées étaient réservées à des ateliers informatifs et pratiques dans le showroom de Wienerberger à Londerzeel. Les étudiants ont pu s’y familiariser avec la grande variété de possibilités de mise en œuvre techniques et esthétiques, avec les joints ainsi qu’avec les assemblages de maçonnerie. Ils ont ensuite eu l’opportunité, dans le cadre d’une épreuve bien définie, d’étudier eux-mêmes de façon expérimentale les diverses possibilités de superposition des briques.
projet d’empilement
projet d’empilement UAntwerpen
Les étudiants avaient pour mission de réaliser, au départ d’un lot de briques, un mur stable d’une hauteur de 1,40 à 1,60 m, comprenant au moins une ouverture. Ils devaient ici aspirer au mélange le plus réussi possible de formats, couleur, texture, proportions, rythme, motifs, transparence et ombres. L’atelier s’est traduit par un amalgame de prouesses créatives illustrant parfaitement les possibilités expressives de la brique.
projet d’empilement
projet d’empilement UAntwerpen
Le troisième jour, les futurs architectes ont visité l’unité de production de Wienerberger à Maaseik, où les briques sont encore fabriquées de façon traditionnelle dans un four circulaire. Le site de Lanaken a lui aussi été visité. Le contraste entre production artisanale et moderne a ainsi pu être constatée de visu.
Ainsi s’est clôturée la première semaine d’existence du studio ‘Architecture et Construction’. Une semaine extrêmement passionnante, durant laquelle les étudiants ont pu découvrir que la brique joue un rôle qui lui est très propre à l’intersection de la technique, de la matière, de l’esthétique et du ressenti. La brique enrichit le registre de l’architecture en polyphonie: en tant qu’élément constructif, en tant que revêtement de constructions et en tant que vecteur d’une signification. Bref, en tant que matériau mariant construction et ornement, et occupant une place unique dans l’architecture depuis déjà des siècles.
 
Haut de page