Kastorwegel Waregem

24 logements sociaux à louer

En 2008, la société de logements sociaux Helpt Elkander lançait un concours pour la construction de 24 logements sociaux à louer arborant un mélange de typologies résidentielles. Au moyen de cette offre diversifiée, Helpt Elkander voulait explorer le concept d’habitat pour la vie au sein d’un quartier. Par cette approche, les occupants peuvent déménager d’une maison à louer à l’autre en fonction de leur état de santé et de leur situation familiale et ainsi rester pour la vie dans un même environnement. Ce concept apporte aussi une solution éventuelle au problème suivant: de très nombreux résidents occupent une maison plus grande que ce dont ils ont en fait besoin alors que les listes d’attente s’allongent.

Implantation

Le terrain à bâtir de 8.123 m² jouxte un lotissement avec des maisons sociales à vendre semi-mitoyennes et individuelles, construites par la Société de logement sociaux Wonen Regio Kortrijk. La parcelle a été scindée en deux parties inégales par une rue nouvellement aménagée. Au lieu de regrouper les maisons côté rue, le cabinet d’architectes AR-TUUR a opté pour quatre volumes implantés de manière arbitraire, mariant différentes typologies résidentielles. Annelies Vancraeyveldt, architecte: “Si nous avions eu ici recours à des lots traditionnels, cela aurait créé une zone intérieure inintéressante qui aurait été totalement coupée de la rue et qui n’aurait représenté aucune valeur ajoutée pour l’environnement. En clusterisant les maisons par contre, l’espace ouvert intermédiaire déborde sur la rue, offrant une richesse de perspectives et de points de repos pour cyclistes et promeneurs. Les accès aux bâtiments ont délibérément été positionnés au centre du terrain de manière à ce que les occupants, les visiteurs et les passants puissent utiliser et profiter au maximum de l’espace ouvert, favorisant ainsi le contrôle social.”

Architecture

L’architecture s’intègre dans l’environnement mais, en même temps, ajoute également à celui-ci une touche contemporaine. Les toitures en pente constituent la donnée centrale dans cet exercice d’équilibre formel. L’architecte: “En nous inspirant des taupinières dont était truffé le terrain en friche, nous avons conçu les immeubles comme quatre protubérances dans le paysage. Malgré leur volume non-négligeable, ils se fondent dans l’échelle des constructions existantes et ont un impact minimal sur le terrain. Chaque immeuble débute par une faible hauteur avant de monter en son centre puis de s’abaisser à nouveau vers la rue. Nous avons concrétisé cela par une succession de deux toitures à deux versants qui font office de double épine dorsale et qui confèrent à l’architecture un caractère amusant.” Les quatre immeubles présentent tous un programme identique. Le rez-de-chaussée renferme chaque fois deux appartements pour seniors et un grand appartement familial à quatre chambres. Les étages abritent trois appartements deux chambres, dont deux appartements duplex. Chaque logement dispose d’un jardin ou d’une terrasse spacieuse.

 

Plus-value spatiale

Grâce à un passage central dans chaque immeuble, avec un emplacement de parking et un range-vélos, il n’était pas nécessaire de créer un hall commun. Chaque appartement dispose en effet de sa propre porte extérieure. Dans le passage central couvert, un escalier mène au palier du premier étage. L’architecte: “C’est à ce niveau que se situe le noyau résidentiel des appartements duplex, c’est-à-dire la cuisine, le living, la chambre et la salle de bains parentale ainsi que la terrasse. Un niveau supérieur sous le toit renferme deux chambres d’enfant et un débarras. La toiture en pente a permis de percer le plafond dans le séjour et de créer un vide. Cette hauteur inhabituelle pour un logement social crée une sensation d’espace agréable. Une baie de fenêtre verticale et haute dans la façade achemine de la lumière d’en-haut dans le vide et attire automatiquement l’attention vers le haut. Vu que cette fenêtre verticale relie les deux étages, elle brise l’horizontalité de la façade côté extérieur et crée une composition de façade surprenante.” Le troisième appartement a été doté d’une terrasse enfoncée dans le pan de toit, empêchant de regarder depuis celle-ci dans le jardin de l’appartement au rez-de-chaussée.

 

Un toit pétri de caractère

La pente du toit a été délibérément maintenue faible afin de respecter le gabarit des maisons voisines et ne pas créer une façade pointue dominante. Pour la couverture, les architectes ont opté pour la Tuile Tempête 44 de Koramic. Annelies Vancraeyveldt: “Nous avons adapté la pente du toit à la pente minimale admissible pour cette tuile en terre cuite, que nous voulions explicitement appliquer. La raison? Son caractère sobre, authentique et sans fioriture. Il s’agit d’une tuile sans le moindre trait d’arrogance. Nous avons aussi conservé les surfaces de toit les plus pures et sobres possibles, sans le moindre amalgame d’interruptions. Par immeuble, toutes les évacuations et ouvertures ont été regroupées dans une seule cheminée, un grand Combitube.”

Information sur le projet

 

Architecte

Maître d'ouvrage

Programme

Lieu

Produits

 

AR-TUUR Architectenbureau, Waregem

SLS Helpt Elkander, Waregem

24 logements sociaux à louer

Waregem

“Ce projet forme une ode à la manière dont une toiture en pente permet de créer une architecture à échelle humaine et d’intégrer celle-ci dans l’environnement.”

Annelies Vancraeyveldt et Lorenzo Kemel, AR-TUUR

 

“Afin de limiter les coûts d’entretien au minimum, nous avons tenté de rejeter le plus possible les parties et accès communs. Nous avons essayé de faire correspondre le plus possible la ligne de construction avec l’alignement afin de pouvoir transmettre les terrains limitrophes au domaine public. Ce faisant, la Ville de Waregem prend en charge l’entretien des voiries et des espaces verts.”

Christ Bossuyt, SHM Helpt Elkander

 

Koramic Tuile Tempête 44 Vieux cuivre

POUR TOUS LES STYLES ET TOUS LES BUDGETS

Plate, la Tuile Tempête à onde douce confère une valeur ajoutée tant aux villas et maisons contemporaines qu’à l’architecture audacieuse. Il en existe une version pour tous les budgets et, grâce à son format, à sa forme et à ses accessoires, cette tuile en terre cuite convient pour les structures de toit les plus complexes.

IDÉALE POUR LA RÉNOVATION

Généralement, les anciennes maisons se sont ‘laissées aller’, de telle sorte que leurs toits ne sont plus totalement droits. La Tuile Tempête apporte ici la solution. De par son format pratique, le couvreur bénéficie de plus de jeu et pourra même solutionner les détails les plus complexes.

 

 

“Une toiture en pente offre d’innombrables possibilités lorsque vous vous posez les bonnes questions. Qu’allez-vous faire de l’espace sous le toit? Comment jouer sur le ressenti? Quel impact le toit peut-il avoir sur l’habitation?”

Annelies Vancreayveldt, AR-TUUR

Couple and architect looking at a construction plan in showroom Londerzeel

Admirez. Rêvez. Choisissez.

Ensemble, nous concrétiserons littéralement vos rêves dans nos showrooms.

  • Passez nous voir et laissez-vous inspirer par nos solutions innovantes. Examinez-les, saisissez-les et touchez de vos doigts votre future façade ou toiture, ou votre futur pavage ou mur intérieur. 
  • Nos conseillers en showroom vous prodigueront de larges conseils experts. 
  • Emportez vos échantillons préférés.

Vous pouvez nous trouver:

Londerzeel 

A12 - Koning Leopoldaan 1
2870 Breendonk

Courtrai 

Kapel ter Bede 88
8500 Courtrai