Quartier Les Blommes à Mouscron

Rénovation écoénergétique de 76 logements sociaux

Dans le cadre du Plan Marshall 2.Vert, le gouvernement wallon a élaboré le projet PIVERT. Au cours d’une première phase, aujourd’hui pratiquement terminée, 100 millions d’euros ont été affectés à la rénovation écoénergétique de logements sociaux. Entre-temps, une enveloppe de 400 millions d’euros supplémentaires a été dégagée pour une seconde phase.

Jean Demeulenaere, architecte et directeur technique de la SLM: “Pour entrer en ligne de compte pour la première phase, nous devions remplir de nombreuses exigences. Le projet PIVERT était avant tout destiné aux immeubles les plus énergivores dont la rénovation valait encore la peine. À cet effet, nous avons monté un solide dossier, agrémenté notamment des chiffres de consommation. Minimum 60% des interventions devaient porter sur une amélioration énergétique: isolation poussée, remplacement de la chaudière de chauffage, installation d’un système de ventilation, installation de menuiseries extérieures et vitrages neufs. L’investissement par habitation ne pouvait pas dépasser 65.000 à 70.000 euros. Enfin, la consommation d’énergie de l’habitation après rénovation devait être ramenée à environ 90 kWh par m² par an.”

Situation de départ

Le quartier des Blommes à Mouscron a été construit durant la première moitié des années 1970. Une grande partie concernait des habitations cubiques avec toit plat, dont un total de 186 habitations à louer et une série d’habitations à vendre. À côté de cela, ce quartier comprend aussi 150 appartements. Vu qu’à cette époque on ne se souciait guère de la consommation d’énergie, l’enveloppe extérieure était à peine isolée. Seul le toit plat avait bénéficié d’une couche d’isolation thermique de 3 cm. Les habitations arboraient toutes une configuration identique: un hall d’entrée et garage au rez-de-chaussée, la cuisine et le séjour au premier étage, puis trois chambres et une salle de bains au second étage.

La phase 1 prévoyait la rénovation énergétique de 76 habitations. Entre-temps, une seconde enveloppe a été accordée pour 110 habitations à louer supplémentaires. Les appartements seront rénovés au cours d’une phase ultérieure.

“Dépassé, le patrimoine des logements sociaux a grand besoin d’être rénové, au niveau tant du confort intérieur que des performances énergétiques.”

Architecte Jean Demeulenaere, directeur technique de la SLM

Interventions

Jean Demeulenaere: “Lorsque nous avons eu le feu vert pour les subsides, la couverture de toit bitumineuse ne devait pas encore être remplacée, mais elle n’allait plus tenir 10 ans. C’est pourquoi nous avons doté les habitations d’une nouvelle toiture à deux versants et avons isolé le sol du grenier. La partie nouvelle se situe donc hors du volume protégé et garantit une bonne ventilation. L’ancien toit fait office de pare-vapeur. Grâce à la toiture en pente, nous pourrons désormais également dormir sur nos deux oreilles. Nous ne devrons plus nous soucier des feuilles, détritus, etc., qui s’accumulent rapidement sur les toits plats et qui nécessitent un entretien plus intensif. Et si une gouttière vient tout de même à se boucher, vous le remarquez directement parce qu’elle déborde.”

Les habitations ont été complètement enveloppées de 10 cm de PIR, un matériau isolant qui ne produit pas de gaz toxiques en cas d’incendie. Le rez-de-chaussée a été maintenu hors du volume protégé en isolant le plafond. Tous les éléments structurels dépassant de la façade ont été retirés pour obtenir une couche d’isolation ininterrompue et éviter les ponts thermiques.

C’est pourquoi la terrasse à l’arrière a également été remplacée par un escalier extérieur métallique qui relie les pièces de jour avec le jardin et améliore la qualité de vie.

Les menuiseries extérieures et le simple vitrage ont été remplacés. À l’intérieur, une chaudière à condensation au gaz a été installée, de même que la ventilation. Jean Demeulenaere: “Nous avons installé des extracteurs d’air individuels dans quatre pièces: la salle de bains, la cuisine, la toilette et la chaufferie. Ces appareils sont pilotés par un hygrostat qui enregistre le taux d’humidité de l’air. Des aérateurs dans les châssis assurent l’arrivée d’air frais. Une solution simple, efficace et relativement bon marché.”
 

Approche

En raison du grand nombre d’habitations, les travaux ont pris deux ans et demi. Déménager les habitants dans l’intervalle n’était pas possible en raison du coût. C’est pourquoi l’approche, le timing et les travaux ont été soigneusement préparés. Jean Demeulenaere: “Nous avons convié tous les occupants à une soirée d’information, afin qu’ils sachent précisément ce qui allait se passer.

Nous avons d’abord posé la toiture à deux versants. Après ont suivi les châssis PVC et les seuils en aluminium, puis l’enveloppe isolante ainsi que les bandes adhésives nécessaires pour l’étanchéité à l’air et, enfin, les panneaux de finition. Toutes les opérations ont pu se faire par l’extérieur. Nous avons dû ennuyer les occupants à l’intérieur uniquement pour les vantaux de fenêtre et la nouvelle chaudière de chauffage.”

 

Matériaux utilisés

L’équipe de conception interne de la SLM s’est chargée des missions dévolues à l’architecte. Jean Demeulenaere: “Pour la couverture de toit, nous avons opté pour la Tuile Tempête 44 de Koramic en version anthracite. Nous recourons pratiquement toujours à cette tuile en terre cuite. Il s’agit d’une tuile d’excellente qualité dotée d’une longue durée de vie. Lorsqu’il faut en remplacer une, il ne faut pas chaque fois chercher de quelle tuile il s’agit précisément, ni demander quand elle sera disponible. En d’autres termes, vous vous épargnez toute une série de tracas administratifs. Avec cette tuile en terre cuite émaillée, vous êtes aussi rarement contrarié par la mousse, ce qui n’est pas aussi évident avec d’autres matériaux. Nous avons étendu cette approche pragmatique à la plupart des autres matériaux, comme les carrelages, les planchers, la cuisine, les profilés de fenêtre et les portes.”

Information sur le projet

 

Architecte

Maître d'ouvrage

Lieu

Programme

Produits

 

Jean Demeulenaere, directeur technique de la SLM

Société de Logements de Mouscron - SLM

Mouscron

Rénovation énergétique de 76 habitations

 

 

“Nous ne possédons pas de terrains à bâtir. C’est pourquoi nous procédons uniquement à des travaux de rénovation. Nous envisageons la démolition lorsque la structure d’un immeuble est en mauvais état ou ne présente aucune valeur architecturale historique.”

Architecte Jean Demeulenaere, directeur technique de la SLM

 

 

Koramic Tuile Tempête 44 Anthracite

 

POUR TOUS LES STYLES ET TOUS LES BUDGETS

Plate, la Tuile Tempête à onde douce confère une valeur ajoutée tant aux villas et maisons contemporaines qu’à l’architecture audacieuse. Il en existe une version pour tous les budgets et, grâce à son format, à sa forme et à ses accessoires, cette tuile en terre cuite convient pour les structures de toit les plus complexes.

IDÉALE POUR LA RÉNOVATION

Généralement, les anciennes maisons se sont ‘laissées aller’, de telle sorte que leurs toits ne sont plus totalement droits. La Tuile Tempête apporte ici la solution. De par son format pratique, le couvreur bénéficie de plus de jeu et pourra même solutionner les détails les plus complexes.

 

 

“Nous n’avons pas appliqué de système de récupération d’eau de pluie dans ce projet de rénovation par manque de place. À l’avant se situaient les impétrants tandis qu’à l’arrière, les jardins étaient inaccessibles. C’est dommage car un toit revêtu de tuiles en terre cuite convient parfaitement pour réutiliser l’eau de pluie, contrairement à une couverture bitumineuse.”

“Selon des simulations, les occupants allaient pouvoir économiser jusqu’à 50% sur leur facture d’énergie. Pour connaître les performances réelles, nous procéderons à un monitoring dans plusieurs ménages.”

Architecte Jean Demeulenaere, directeur technique de la SLM

Couple and architect looking at a construction plan in showroom Londerzeel

Admirez. Rêvez. Choisissez.

Ensemble, nous concrétiserons littéralement vos rêves dans nos showrooms.

  • Passez nous voir et laissez-vous inspirer par nos solutions innovantes. Examinez-les, saisissez-les et touchez de vos doigts votre future façade ou toiture, ou votre futur pavage ou mur intérieur. 
  • Nos conseillers en showroom vous prodigueront de larges conseils experts. 
  • Emportez vos échantillons préférés.

Vous pouvez nous trouver:

Londerzeel 

A12 - Koning Leopoldaan 1
2870 Breendonk

Courtrai 

Kapel ter Bede 88
8500 Courtrai