• FR
  • WIE
 

La construction étanche à l’air à la loupe

L’étanchéité à l’air des bâtiments joue un rôle important pour les performances énergétiques.

Porotherm blocs pour murs intérieurs
Porotherm blocs pour murs intérieurs
Pour obtenir une bonne étanchéité à l’air sera installé un pare-air. Dans le cas d’un mur érigé avec des blocs treillis, comme les blocs pour murs intérieurs Porotherm, la couche de plafonnage fera office de pare-air. Il conviendra d’accorder suffisamment d’attention aux détails des raccords entre les différents éléments de l’enveloppe ainsi qu’aux traversées du pare-air.
 
 
  1. Raccords avec les dalles de sol
  2. Prises électriques et conduits
  3. Portes intérieures à proximité d’une façade
  4. Raccords avec des toitures en pente
  5. Raccords avec des toits plats
  6. Raccords avec les menuiseries
  7. Réalisation de traversées
Atlas noeuds constructifs
Atlas noeuds constructifs

1 - Raccords avec les dalles de sol

La dalle du gros œuvre pourra être raccordée de façon étanche à l’air au plafonnage au moyen d’un cimentage.
  • Ce cimentage partira de la dalle de gros œuvre sur une distance d’au moins 10 cm, pour s’arrêter juste sous la barrière d’étanchéité au pied du mur.
  • Le plafonnage s’arrêtera au-dessus de la barrière d’étanchéité
  • Pour une étanchéité à l’air poussée, vous pourrez utiliser une membrane étanche à l’air et pouvant être plafonnée à hauteur du raccord cimentage-enduit.
Le raccord mur/plafond pourra s’effectuer en incisant le plafonnage et en réalisant un joint souple suffisamment large et étanche à l’air.
 

2 - Prises électriques et conduits

Idéalement, on évitera de prévoir des prises électriques, interrupteurs et traversées de conduits dans les murs extérieurs. Si vous ne pouvez faire autrement, il conviendra d’accorder le soin nécessaire au cimentage et plafonnage à hauteur des rainures et des boîtiers. Il faudra en tout cas garantir un raccord étanche à l’air entre le plafonnage et la prise électrique.
 
En cas d’exigences élevées en matière d’étanchéité à l’air, vous pourrez utiliser des prises électriques dotées d’une étanchéité à l’air améliorée.
Il sera également conseillé d’installer la boîte à fusibles dans le volume protégé.
 

3 - Portes intérieures à proximité d’une façade

Les battées en maçonnerie devront recevoir une finition étanche à l’air. Cela pourra se faire en plafonnant ou cimentant celles-ci.
Tuile plate Patrimoine mix
Tuile plate Patrimoine mix Façade: 50 % Terca Hectic et 50 % Terca Hectic Extra Arch: BURO II & ARCHI+I, Brussel/Bruxelles, Roeselare, Gent en Lille (F)

4 - Raccords avec des toitures en pente

Dès la phase de conception, il faudra veiller à ce que l’écran pare-air du toit soit correctement raccordé soit à l’écran pare-air du mur (plafonnage), soit à la dalle de béton étanche à l’air.
 
Pour assurer le raccord entre l’écran pare-air du toit et le plafonnage du mur, vous pourrez utiliser des bandes de raccordement qui garantiront une jonction étanche à l’air. Il existe également des profilés de plafonnage avec treillis intégré derrière lesquels l’écran étanche à l’air du toit pourra être coincé. Prévoyez un chevauchement suffisant entre l’écran étanche à l’air et le plafonnage.
 

5 - Raccords avec des toits plats

Nous ferons ici une distinction entre les toits plats ‘lourds’ et les toits plats ‘légers’.
 
Toits plats lourds: Revêtez le plafond d’une couche de plafonnage dans l’angle. Incisez le plafonnage à la jonction entre le plafond plafonné et le mur plafonné. Remplissez ensuite le joint ainsi formé d’un mastic de jointoiement élastique. Évitez que des conduits (d’électricité) ne traversent toute l’épaisseur du sol porteur et ne transpercent ainsi les écrans pare-air. Il sera donc conseillé d’installer les conduits avant de couler la couche de compression, par exemple.
 
Toits plats légers: raccordez l’écran pare-vapeur du toit plat léger au plafonnage du mur de façon étanche à l’air. 
Caracterra Hectic
Caracterra HecticKlarté Architecten, Kortrijk

6 - Raccords avec les menuiseries

Utilisez autour de la menuiserie un cadre en multiplex qui sera posé de façon affleurante par rapport à la face intérieure de la paroi intérieure du mur creux dans laquelle il sera ancré. Entre la menuiserie extérieure et le cadre en multiplex sera appliqué un mastic au silicone étanche à l’air. Sur le bord du cadre en multiplex sera appliqué un film d’étanchéité à l’air. Ce film sera replié et incorporé dans le plafonnage. Ce qui offrira une garantie de succès optimale.
 
En cas d’épaisseurs d’isolation plus élevées, la menuiserie se situera entre l’isolation du creux, et donc à une distance importante de la paroi intérieure du mur creux. En cas de vitrage lourd, il sera conseillé d’appliquer un cadre en multiplex autour de la menuiserie. Ce cadre sera posé de façon affleurante par rapport à la paroi intérieure du mur creux, dans laquelle il sera ancré. Entre la menuiserie extérieure et le cadre en multiplex sera appliqué un mastic étanche à l’air. La cavité éventuelle entre ce cadre et le mur intérieur sera remplie d’isolation. Le cadre en multiplex et l’enduit intérieur seront raccordés de façon étanche à l’air au moyen de films d’étanchéité à l’air.
 
Certains fabricants ont également développé des mousses performantes pour réaliser des raccords étanches à l’air sans utiliser de tels films.
 
Une autre possibilité consistera à ancrer les menuiseries extérieures à l'aide de goujons dans la paroi intérieure du mur creux. Ce sera possible uniquement pour les petites fenêtres d'un poids plus léger et qui ne dépassent pas trop de la paroi intérieure du mur creux. Ici aussi, on utilisera un film d'étanchéité à l'air. Celui-ci sera collé sur le côté de la menuiserie extérieure et sera également incorporé dans le plafonnage. Il est important que les goujons ne perforent pas le film.
 
Une solution simple et peu coûteuse consistera à plafonner toutes les battées, également la battée supérieure et la battée inférieure, et à prévoir des joints de mastic étanches à l’air entre la fenêtre et le plafonnage une fois la fenêtre installée. Ce qui permettra d’obtenir des niveaux d’étanchéité à l’air acceptables.
 
Les appuis de fenêtre ne seront posés qu’après avoir également assuré le raccord étanche à l’air avec la partie inférieure de la fenêtre.
 

7 - Réalisation de traversées

Comme nous l’avons déjà mentionné, il sera conseillé d’intégrer autant que possible les conduits, gaines et câbles dans le volume protégé. Dans certains cas, il sera cependant nécessaire d’également appliquer certains conduits et gaines dans des espaces en-dehors du volume protégé, tels que greniers et vides ventilés. Ceux-ci traverseront alors l’écran pare-air. Tant le positionnement des conduits (suffisamment espacés les uns par rapport aux autres) que les accessoires pour assurer l’étanchéité revêtiront ici de l’importance.
 
Le plafonnage intérieur fera office d’écran pare-air. Toute traversée du mur extérieur plafonné du volume protégé devra être parachevée de façon étanche à l’air au moyen de manchons préformés, de bande adhésive, d’une étanchéité liquide armée, etc.
Haut de page