Eerste boomplanting Zwarte Berg
© Chris Nelis

Plantation des premiers arbres d’une forêt supplémentaire sur le ‘Zwarte Berg’

Le premier arbre de 12 hectares de forêt supplémentaires a été planté sur le ‘Zwarte Berg’, à la limite entre Oudsbergen, Genk et Houthalen-Helchteren.

Fin 2016, l’asbl Limburgs Landschap, une association de protection de la nature, rachetait le terril ‘Zwarte Berg’ qui se dresse à la limite entre Oudsbergen, Genk et Houthalen-Helchteren. Ce domaine couvre une superficie totale d’environ 70 hectares. À l'avenir, l’asbl souhaite se concentrer sur le développement et l'expansion de la faune et flore uniques de cette zone. Au cours des dernières années, elle a ainsi travaillé dur afin de mettre en place un plan de gestion de la nature. Pour ce faire, un projet d’aménagement a été soumis à l'ANB (l’Agence flamande Nature et Forêts), qui a été en grande partie exécuté en 2020. L'objectif, c’est-à-dire créer un paysage biodiversifié alternant prairies ouvertes, petits bois et zones en mosaïque, se rapproche dès lors à grand pas.

A terme, l’objectif consiste aussi à planter plus de 12 hectares de forêt. Et ce par le biais d’une compensation forestière (8 hectares) et d'une expansion forestière (4 hectares).

 

Compensation forestière

Le système de la compensation forestière permet – via l’octroi d’autorisations – de replanter ailleurs des forêts abattues. C'est actuellement le cas pour une partie des plantations sur le Zwarte Berg. Un projet auquel participe Wienerberger.

Lorsque nous avons été contraints de compenser 1 hectare de forêt à croissance spontanée afin d'accroître notre capacité de stockage à Beerse, nous avons opté sans hésiter pour une ‘compensation en nature’ avec la plantation d’une nouvelle forêt ailleurs. Grâce à la collaboration de l’asbl Limburgs Landschap, ce n’est pas 1 hectare, mais bien 2 hectares de nouvelle forêt qui ont été plantés. En même temps, nous renforçons la biodiversité sur les terrains de notre propre usine en aménageant des dunes de terre sur l'espace vacant autour de nos sites de stockage, créant ainsi des biotopes de bruyère sèche et une zone tampon entre l’usine et les réserves naturelles environnantes.

Toujours au courant

Enregistrez-vous et nous vous avertirons lorsque de nouvelles mises à jour seront prêtes.