Rénovation de façade avec Façabrick: détails techniques

Façabrick est une solution globale pour les rénovations de façade. Vous trouverez ci-dessous des détails techniques.

1. Fondations
    1.1. Généralités
        1.1.1. Pas de travaux de fondation
    1.2. Mur massif, après démolition du parement du mur creux
        1.2.1. Pas de travaux de fondation

2. Jonctions avec la toiture en pente
    2.1. Généralités
        2.1.1. Corniche - débord suffisant
        2.1.2. Corniche – débord insuffisant sans adaptations à l’intérieur
        2.1.3. Corniche – débord insuffisant avec adaptations à l’intérieur
        2.1.4. Côté - débord suffisant
        2.1.5. Côté - débord insuffisant
    2.2. Mur creux avec conservation de la brique de parement
        2.2.1. Corniche - débord suffisant

3. Jonction avec la toiture plate
    3.1. Rive de toiture plate
    3.2. Transition toiture plate - façade


4. Jonction avec le châssis de fenêtre
    4.1. Généralités
        4.1.1. Nouveau, raccord supérieur
        4.1.2. Nouveau, raccord inférieur
        4.1.3. Nouveau, raccord latéral

    4.2. Mur massif
        4.2.1. Conservé, raccord supérieur
        4.2.2. Conservé, raccord inférieur
        4.2.3. Conservé, raccord latéral
    4.3. Mur massif, après démolition du parement du mur creux
        4.3.1. Conservé, raccord supérieur
        4.3.2. Conservé, raccord inférieur
        4.3.3. Conservé, raccord latéral
    4.4. Mur creux
        4.4.1. Conservé, raccord supérieur
        4.4.2. Conservé, raccord inférieur
        4.4.3. Conservé, raccord latéral

5. Jonction avec la porte
    5.1. Généralités
        5.1.1. Nouveau, raccord inférieur
        5.1.2. Conservé, raccord inférieur
    5.2. Mur massif, après démolition du parement du mur creux
        5.2.1. Nouveau, raccord inférieur
        5.2.2. Conservé, raccord inférieur

1. Fondation

1.1. Généralités

1.1.1. Pas de travaux de fondation

Aucune humidité ascensionnelle du sol ne doit pouvoir pénétrer dans la structure existante. Le détail ci-dessous représente un mur creux existant avec conservation de la paroi extérieure. En cas de risque de trop forte pression des eaux souterraines, il faudra appliquer une membrane à plots avec un drain pour soulager la structure.

Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

1.2. Mur massif, après démolition du parement du mur creux

1.2.1. Pas de travaux de fondation

Aucune humidité ascensionnelle du sol ne doit pouvoir se produire dans la structure existante. Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

2. Jonctions avec la toiture en pente

2.1. Généralités

2.1.1. Corniche - débord suffisant

Le détail a été dessiné pour un mur massif.

Retourner en haut.

2.1.2. Corniche - débord insuffisant sans adaptations à l’intérieur

Le détail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure. Comme principe, le revêtement de la corniche a été reproduit. Le détail du parachèvement dépendra du matériau choisi.

La (les) nouvelle(s) contre-latte(s) a (ont) été dessinée(s) systématiquement et on a utilisé une planche de corniche en forme de coin. Il s’agit d’une des possibilités. Travailler avec une planche de corniche constitue une recommandation de la NIT 175, mais ce sera difficilement réalisable en rénovation. On pourra aussi travailler avec une sous-latte ventilée.

Retourner en haut.

2.1.3. Corniche - débord insuffisant avec adaptations à l’intérieur

Le détail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure.

Comme principe, le revêtement de la corniche a été reproduit. Le détail du parachèvement dépendra du matériau choisi. La (les) nouvelle(s) contre-latte(s) a (ont) été dessinée(s) systématiquement et on a utilisé une planche de corniche en forme de coin. Il s’agit d’une des possibilités. Travailler avec une planche de corniche constitue une recommandation de la NIT 175, mais ce sera difficilement réalisable en rénovation. On pourra aussi travailler avec une sous-latte ventilée.

Retourner en haut.

2.1.4. Côté - débord suffisant

Le détail ci-dessous représente un mur creux existant avec conservation de la paroi extérieure.

Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

2.1.5. Côté - débord insuffisant

Le détail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure.

En cas de démolition du parement en brique existant, il faudra examiner le support de la tuile de rive. Si nécessaire, celui-ci devra être temporairement retiré et sera replacé ultérieurement. La fixation du chevron dépendra de l’état de la maçonnerie. Si nécessaire, il faudra intégrer des cales ou procéder à l’ancrage plus bas. En cas de mur massif, l’isolation ne sera pas posée sous la tuile de rive et la bavette de zinc présentera uniquement un rebord vertical qui s’appliquera derrière la tuile de rive. Dans ce cas également, la bavette de zinc sera soutenue par un multiplex WBP.

Retourner en haut.

2.2. Mur creux avec conservation de la brique de parement

2.2.1. Corniche - débord suffisant

Le creux existant devra être obturé en partie supérieure pour permettre la post-isolation du creux.

Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

3. Jonction avec la toiture plate

3.1. Rive de toiture plate

détail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure. Si l’état du multiplex existant le permet, le nouveau panneau de multiplex pourra être posé sur l’ancien.

Retourner en haut.

3.2. Transition toiture plate - façade

Le détail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure.

Retourner en haut.

4. Jonction avec le châssis de fenêtre

4.1. Généralités

4.1.1. Nouveau, raccord supérieur

étail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure. Pour appliquer ce principe en cas de mur massif, la battée devra être rabotée pour obtenir une situation similaire à celle du croquis.

Retourner en haut.

4.1.2. Nouveau, raccord inférieur

Le détail ci-dessous représente un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure.

Le seuil de fenêtre pourra être exécuté de cette manière à condition que l’appui de fenêtre ne puisse être soumis à des contraintes (comme s’asseoir sur celui-ci, par exemple). Si tel est toutefois le cas, le seuil de fenêtre devra être soutenu au moyen d’un profilé de soutien.

Retourner en haut.

4.1.3.Nouveau, raccord latéral

Le détail a été dessiné pour un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure. Pour appliquer ce principe en cas de mur massif, la battée devra être rabotée pour obtenir une situation similaire à celle du croquis.

Retourner en haut.

4.2. Mur massif

4.2.1. Conservé, raccord supérieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Retourner en haut.

4.2.2. Conservé, raccord inférieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Le châssis existant ne repose pas sur le seuil. Conformément aux recommandations de la STS 52 art. 6.2.3.1 (2005) et de la NIT 188 (1993). Si le châssis repose tout de même sur le seuil existant, il faudra prendre des mesures pour ne pas mettre en péril la stabilité du châssis. Un seuil en petit granit est également possible, mais dans ce cas, le noeud constructif ne sera pas résolu au niveau thermique.

Le détail ci-dessous représente un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure. Le seuil de fenêtre pourra être exécuté de cette manière à condition que l’appui de fenêtre ne puisse être soumis à des contraintes (comme s’asseoir sur celui-ci, par exemple). Si tel est toutefois le cas, le seuil de fenêtre devra être soutenu au moyen d’un profilé de soutien.

Retourner en haut.

4.2.3. Conservé, raccord latéral

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Retourner en haut.

4.3. Mur massif, après démolition du parement du mur creux

4.3.1. Conservé, raccord supérieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Retourner en haut.

4.3.2. Conservé, raccord inférieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Le châssis existant ne repose pas sur le seuil. Conformément aux recommandations de la STS 52 art. 6.2.3.1 (2005) et de la NIT 188 (1993). Si le châssis repose tout de même sur le seuil existant, il faudra prendre des mesures pour ne pas mettre en péril la stabilité du châssis. Un seuil en petit granit est également possible, mais dans ce cas, le noeud constructif ne sera pas résolu au niveau thermique.

Le détail ci-dessous représente un mur creux existant avec démolition de la paroi extérieure. Le seuil de fenêtre pourra être exécuté de cette manière à condition que l’appui de fenêtre ne puisse être soumis à des contraintes (comme s’asseoir sur celui-ci, par exemple). Si tel est toutefois le cas, le seuil de fenêtre devra être soutenu au moyen d’un profilé de soutien.

Retourner en haut.

4.3.3. Conservé, raccord latéral

Le rebord derrière lequel se trouve la fenêtre devra être éliminé afin de permettre une jonction correcte avec le système Façabrick. Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Retourner en haut.

4.4. Mur creux

4.4.1. Conservé, raccord supérieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver. Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux. Le rebord derrière lequel se trouve la fenêtre devra être éliminé afin de permettre une jonction correcte avec le système Façabrick.

Retourner en haut.

4.4.2. Conservé, raccord inférieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Le châssis existant ne repose pas sur le seuil. Conformément aux recommandations de la STS 52 art. 6.2.3.1 (2005) et de la NIT 188 (1993). Si le châssis repose tout de même sur le seuil existant, il faudra prendre des mesures pour ne pas mettre en péril la stabilité du châssis. Un seuil en petit granit est également possible, mais dans ce cas, le noeud constructif ne sera pas résolu au niveau thermique.

Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux. Le rebord derrière lequel se trouve la fenêtre devra être éliminé afin de permettre une jonction correcte avec le système Façabrick.

Retourner en haut.

4.4.3. Conservé, raccord latéral

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

5. Jonction avec la porte

5.1. Généralités

5.1.1. Nouveau, raccord inférieur

Ce principe peut aussi être appliqué pour châssis coulissants et tous les châssis posés au niveau du sol.

Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

5.1.2. Conservé, raccord inférieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Ce principe peut aussi être appliqué pour châssis coulissants et tous les châssis posés au niveau du sol. Une étude récente de la KU Leuven concernant la nécessité ou non de remplir le creux (< 50 mm) en cas de système d’isolation par l’extérieur a montré que le creux pourra rester non-isolé à condition que toutes les ouvertures soient obturées afin d’éviter des flux d’air dans ce creux.

Retourner en haut.

5.2. Mur massif, après démolition du parement du mur creux

5.2.1. Nouveau, raccord inférieur

Ce principe peut aussi être appliqué pour châssis coulissants et tous les châssis posés au niveau du sol.

Retourner en haut.

5.2.2. Conservé, raccord inférieur

Pendant les travaux de démolition, protégez suffisamment les menuiseries à conserver.

Ce principe peut aussi être appliqué pour châssis coulissants et tous les châssis posés au niveau du sol.

Retourner en haut.