Flower toilet in Oeganda
Flower toilet in Oeganda

Équipements sanitaires durables pour un cadre de vie sain en Ouganda

En 2018, l’asbl Entrepreneurs pour Entrepreneurs mettait en contact Wienerberger et Join For Water (ex-Protos). Après avoir fait connaissance, un partenariat était conclu. Wienerberger s’engageait à soutenir ce programme de Join For Water au cours des 5 prochaines années. 

Pourquoi Wienerberger a choisi ce projet

En Ouganda, la majeure partie de la population vit en milieu rural, où seulement 26% de celle-ci a accès à des toilettes convenables.

Join For Water souhaite proposer des “Flower Toilets”: des toilettes écologiques en kit abordables pouvant être vendues et installées par de petits entrepreneurs locaux. Si davantage de gens utilisent une toilette écologique, cela profitera à la santé de la population et son environnement.

Situé en Afrique Centrale, l’Ouganda présente une stabilité politique relative ainsi qu’un potentiel au niveau économique: le sol est très fertile, le sous-sol est riche en minéraux et le secteur touristique est en plein développement. L’agriculture constitue le secteur qui emploie le plus de travailleurs; 77% de la population vit en milieu rural. L’économie affiche une croissance et la pauvreté baisse. Mais avec une 163ème place à l’IDH (Indice de Développement Humain), une espérance de vie de 56 ans et une mortalité infantile de 54,6/1000 naissances, les défis importants au niveau du développement humain ne manquent pas.

Les investissements par les autorités dans l’hygiène, de meilleures toilettes et l’approvisionnement en eau ont du mal à se mettre en place. Le manque d’hygiène constitue une cause des nombreuses maladies et du taux élevé de mortalité infantile. Join For Water œuvre à améliorer l’accès à l’eau potable et à des toilettes hygiéniques dans les districts de Kabarole, Kamwenge, Buliisa et Hoima.

Les deux premiers districts sont situés dans le bassin versant du Mpanga, le principal fleuve de la région qui trouve sa source dans la chaîne de montagnes du Ruwenzori. Les deux derniers se trouvent dans la région supérieure du Lac Albert, un des plus grands lacs d’Ouganda et une future grande zone d’exploitation pétrolière. 

Se soulager en plein air ou dans des latrines creusées soi-même constitue encore et toujours la norme dans la région du bassin du Mpanga. Cela pollue le sol et l’eau potable, une pollution à son tour à la base de toutes sortes de maladies, principalement chez les enfants. Le niveau des nappes phréatiques est très haut et le sol est rocheux. Ce qui signifie que les fosses d’aisance sont rarement plus profondes qu’un mètre, qu’elles sont donc instables et qu’elles s’effondrent souvent. Pour résoudre durablement le problème d’hygiène, il faut construire des toilettes à une certaine hauteur, solutionner la fraction résiduelle et être abordable pour la population locale.

Flower toilet in Oeganda
Flower toilet in Oeganda
© Join for water

Qu’est-ce que la “Flower Toilet”?

La “Flower Toilet” est un modèle de toilette durable et écologique, développée par Join For Water, qui peut être produite et commercialisée par des entrepreneurs locaux. Join For Water assure la mise au point du système de construction, le modèle économique et la formation des entrepreneurs locaux, de manière à ce qu’ils puissent ensuite reproduire ce modèle de façon indépendante. Les acheteurs de la Flower Toilet sont formés afin de pouvoir utiliser l’urine et les déchets organiques compostés comme engrais sur leurs champs.

Comment fonctionne précisément une Flower Toilet? Il s’agit d’une toilette sèche à deux compartiments, avec un séparateur d’urine et d’excréments. Les matières solides sont collectées dans un premier espace jusqu’à ce que celui-ci soit rempli. Le trop-plein passe ensuite dans le second compartiment, permettant ainsi le compostage dans le premier compartiment. L’urine est collectée séparément dans un bidon à côté de la toilette et pourra également, allongée avec de l’eau, être utilisée comme engrais azoté après 2 semaines. 

Toute la structure est construite au-dessus du sol, sans contact avec la nappe phréatique, et est protégée des inondations. Join For Water utilise à cet effet des blocs de construction durables constitués d’un mélange d’argile, de ciment et de sable. Ce système ne nécessite pas de charbon de bois et présente donc un niveau d’émissions de CO2 beaucoup moins élevé. En 2018, 15 de ces toilettes ont été construites en collaboration avec des entreprises locales. 

Que ferons-nous encore à l’avenir?

Sur la période 2019-2021, nous voulons encore construire quelque 200 Flower Toilets ménagères ainsi que 5 blocs sanitaires avec des toilettes écologiques dans des écoles. Au cours de cette période, nous formerons les entrepreneurs afin qu’ils puissent ensuite continuer à développer ce modèle économique dans la région. Plus tard, des institutions seront également impliquées pour le microfinancement. Via de petits emprunts, les ménages pourront alors investir dans leur propre installation sanitaire durable et écologique.

Wienerberger souhaite soutenir Join For Water dans la construction de ces Flower Toilets et ainsi contribuer à une amélioration de la santé, à une réduction de la mortalité infantile et à un environnement plus propre dans les zones de couverture. Baisse de la mortalité due aux maladies, réduction des coûts médicaux et des journées de travail et d’école perdues. Des toilettes plus propres à l’école auront un impact positif sur l’absentéisme scolaire et élèveront le confort et la dignité de la population. 

Ce modèle de toilette a été conçu de façon durable et la fraction résiduelle sera utilisée en agriculture sous forme d’engrais et de compost. Cela représente aussi un nouveau modèle économique pour les entrepreneurs locaux. Sur base d’un kit durable, les entrepreneurs locaux pourront proposer des Flower Toilets à la population locale et générer des revenus (supplémentaires).

Des dessins expliquent l’usage correct des toilettes. 

Flower toilet in Oeganda
Flower toilet in Oeganda
© Join for water

Autres réalisations durables de Wienerberger Belgique (2018)

Lisez plus