Plafonnage d'un mur

Pourquoi plafonner les blocs en terre cuite pour murs intérieurs?

Plafonner vos murs intérieurs garantit une finition non seulement esthétique, mais aussi étanche à l’air des murs. À côté de cela, les murs plafonnés seront aussi tout simplement plus faciles à peindre ou tapisser par après.

Les 4 principaux avantages qu’offre le plafonnage des murs intérieurs

  • Finition étanche à l’air du mur (isolation thermique)
  • Amélioration de l’isolation acoustique
  • Résistance au feu accrue
  • Dissimulation des irrégularités pour peindre ou tapisser plus facilement
     

Conseils pour plafonner votre mur intérieur

Dotez toujours la maçonnerie des écrans anti-humidité nécessaires, comme au pied du mur. En cas d’absence ou de pose défectueuse des barrières anti-humidité, la maçonnerie pourra absorber l’humidité. Et cette humidité pourra endommager le plafonnage.

Laissez reposer le mur fraîchement maçonné un petit temps, pour avoir la certitude qu’il n’y aura pas d’efflorescences. Et si de telles efflorescences font quand même leur apparition? Il vous faudra alors commencer par éliminer celles-ci avant de procéder au plafonnage du mur intérieur.

 

Faut-il appliquer une couche d’accrochage sur le mur intérieur en terre cuite avant de plafonner?

Appliquer une couche d’accrochage équivaut à traiter les murs intérieurs trop absorbants. Cette humidité pourrait réduire l’adhérence du plafonnage aux blocs treillis.

Divers facteurs seront déterminants pour savoir s’il faut appliquer une couche d’accrochage:

  • Le type d’enduit
  • Le mode d’application de l’enduit: 1 ou 2 couches, application manuelle ou à la machine
  • L’humidité de construction sur chantier, qui influencera la capacité d’absorption des blocs céramiques
  • La saison: la maçonnerie sèchera moins vite en hiver
  • La combinaison avec d’autres matériaux: poutres en béton, colonnes, etc. (une couche d’accrochage sera aussi utilisée pour obtenir une capacité d’absorption uniforme entre les différents matériaux).

En cas de doutes, demandez conseil auprès de l’entreprise chargée des travaux de plafonnage ou adressez-vous à un spécialiste si vous effectuez les travaux vous-même.

Enfin, veillez à ce que le mur soit suffisamment sec avant d’entamer les travaux de plafonnage. Le taux d’humidité maximum admissible du mur sera cependant difficile à déterminer. Même le CSTC n’apporte ici aucune solution. L’entreprise chargée des travaux de plafonnage sera ici la plus expérimentée.

L’application d’une couche d’accrochage sur des blocs trop mouillés ne donnera aucun résultat. Sur les murs trop mouillés, la couche d’accrochage pourra aussi se détacher en raison du taux d’humidité.

Wienerberger ne peut par conséquent pas donner de conseil unilatéral valant pour tous les types d’enduits ni tous les types de chantiers. L’application ou non d’une couche d’accrochage sera liée au chantier et devra être évaluée au cas par cas par l’architecte ou l’entrepreneur.

Map of dealers

Trouvez des distributeurs près de chez vous