Klinkers leggen
Kleiklinkers leggen

Comment interpréter les fiches techniques?

Chaque pavé en terre cuite possède une fiche technique renfermant diverses informations, telles que tolérances admissibles, charge de rupture transversale, etc. Mais qu’est-ce que cela signifie précisément? Comment interpréter ces fiches techniques? Nous vous l’expliquons ci-après.

Tolérances admissibles par rapport aux dimensions de fabrication 'd'

La valeur moyenne pour une dimension de fabrication donnée 'd' pourra différer de la valeur déclarée pour cette mesure moyenne de maximum 0,4√d (arrondie au mm le plus proche). Les écarts inférieurs seront toujours mentionnés par le fabricant.

Pour les pavés en terre cuite avec chanfreins ou écarteurs, on se basera toujours sur la dimension décrite. La longueur ou la largeur seront toujours définies chanfreins et écarteurs inclus.

L’écart entre la valeur supérieure et inférieure pour une dimension donnée sera indiqué à l’aide d’une classe, comme l’illustre le tableau ci-dessous.

Classe

R0

R1

Portée

Non définie

0,6 Vd (d = dimension de fabrication exprimée en mm)

Remarque: Si le pavé est conforme, le fabricant pourra déclarer une valeur pour la "portée" qui sera inférieure à celle pour la classe R1.

Résistance à la flexion

Les pavés en terre suite seront souvent soumis – surtout dans les applications publiques – à des contraintes relativement lourdes. Il est donc important d’avoir la certitude qu’ils ne se briseront pas. La résistance à la rupture sera testée à l’aide d’un ‘essai de flexion trois points’. Les pavés seront soumis à l’essai décrit dans la norme de référence.

2 valeurs seront ainsi déterminées:

  • Valeur moyenne de la charge linéaire en cas de rupture
  • Valeur inférieure de la charge linéaire en cas de rupture

Certains pavés en terre cuite peuvent être posés dans plusieurs sens, par exemple à plat et sur chant. Dans ce cas, l’essai devra être effectué dans le sens le plus fragile. A côté de cela, le fabricant devra aussi démontrer que les autres méthodes seront moins fragiles. Si ce n’est pas possible, l’essai devra être effectué sur les différents modes de pose, chaque fois avec la face visible vers le haut.

 

Sur base des résultats, les pavés en terre cuite seront répartis en catégories:

Classe
 

T0

T1

T2

T3

T4

Exigences minimales pour la résistance à la flexion (N/mm)

Valeur moyenne

Non définie

30

30

80

80

Valeur minimum

Non définie

15

20

50

64

Les pavés en terre cuite de classe T0 peuvent uniquement être utilisés dans un lit de sable stabilisé avec des joints sable-ciment similaires. Il se pourra que le producteur obtienne des valeurs supérieures à la classe T4. Dans ce cas, il devra les indiquer lui-même.

Enfin, outre la résistance à la flexion, un producteur pourra aussi déclarer la résistance à la flexion-traction (en N/mm²) sur base de l’application de la formule de calcul donnée dans la norme de référence.

Résistance aux cycles gel/dégel

Pour déterminer la résistance des pavés en terre cuite au gel et au dégel, on étudiera l’alternance entre ces deux états, à savoir les cycles gel/dégel. Les pavés seront soumis à un essai lors duquel ils devront résister à 100 cycles. Une fois l’essai terminé, les dégâts éventuellement subis devront se situer dans des limites déterminées afin que le pavé puisse être considéré comme ‘résistant au gel’.

 

Les pavés en terre cuite seront finalement répartis en 2 catégories:

Classe

FP0

FP100

Résistance au gel

Non définie

Conforme aux exigences

Pour la classe FP100, on partira également du principe que ces pavés en terre cuite sont aussi résistants à tous les sels de déneigement conventionnels.

Résistance à l’usure

La résistance à l’abrasion doit être testée sur toutes les faces sujettes à l’usure, c’est-à-dire toutes les faces visibles. Les pavés en terre cuite seront ensuite subdivisés en catégories:

Classe

A1

A2

A3

Volume moyen éliminé par abrasion (valeur maximale en mm³)

2100

100

450

Résistance à la glissance

Cette propriété revêt surtout de l’importance pour les projets publics. Une bonne résistance à la glissance garantira une distance de freinage suffisamment courte pour le trafic motorisé. Les cyclistes et les piétons profiteront quant à eux d’une surface suffisamment ‘rugueuse’, réduisant ainsi le risque de glissades.

 

Les catégories:

Classe

U0

U1

U2

U3

Résistance à la glissade non-polie moyenne en USRV (valeur minimum)

Non définie

35

45

55

Absorption d’eau

En cas de pluie, les pavés en terre suite seront soumis à plus rude épreuve que les briques de parement, par exemple. C’est pourquoi l’absorption d’eau (ou porosité) d’un pavé en terre cuite sera un peu inférieure à celle d’une brique de parement courante.

Les catégories:

Classe

W0

W1

W2

W3

Valeur moyenne

Pas d'exigence

≤ 7%

≤ 5%

≤ 3%

Valeur individuelle

Pas d'exigence

≤ 9%

≤ 6%

≤ 4%

Map of dealers

Trouvez des distributeurs près de chez vous