Rénovation de façade avec briques de parement: conseils

La technique de la maçonnerie extérieure apparente en brique de parement marie les avantages du mur creux traditionnel et les qualités de la brique de parement. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils spécifiques.

Les avantages de la maçonnerie extérieure apparente en brique de parement

  • Possibilité d'utiliser pratiquement tous les matériaux isolants existants.
  • Ce procédé permet de créer une enveloppe isolante continue; les profilés métalliques ou chevrons en bois n'interrompent pas la couche isolante.
  • L'application de l'isolation côté extérieur permet de remédier aux ponts thermiques existants.
  • Des possibilités de choix esthétiques pratiquement illimitées: il existe des briques de parement dans de nombreux coloris, textures et formats.
  • Aucune technique spéciale nécessaire; un couvreur traditionnel pourra exécuter les travaux. Les techniques connues garantissent une exécution qualitative à un prix de revient inférieur.
  • Le fonctionnement du creux sera conservé; un système qui a déjà plus que largement fait ses preuves.
  • Une rénovation en profondeur assurera une stabilité renouvelée. On pense par exemple ici aux crochets d'ancrage attaqués par la corrosion. Pendant les travaux, ils pourront ainsi être remplacés par des crochets en acier inoxydable.
  • Les menuiseries existantes pourront être réutilisées si elles satisfont aux exigences posées et à condition que les dimensions des fenêtres restent inchangées. Les investissements préalables ne seront donc pas perdus.
  • Comme pour les menuiseries, la charpente et l'isolation du toit pourront être conservées, éventuellement moyennant des adaptations.
  • Cela n'entraînera pas de problème de gestion de l'humidité.
  • L'inertie thermique des murs intérieurs céramiques restera conservée, ce qui ne sera pas le cas avec une isolation par l'intérieur. La masse thermique aura une action de stockage (température et humidité) et créera un climat intérieur plus constant. Augmentant ainsi la sensation de confort et réduisant les coûts énergétiques.
  • Une façade durable, nécessitant peu d'entretien et résistante aux chocs.

Retourner en haut.

Ancrage du parement au mur intérieur

La première exigence est évidemment que le mur existant auquel le parement sera ancré soit suffisamment stable.

L'ancrage de la nouvelle maçonnerie de parement au mur à conserver s'effectuera comme en nouvelle construction: une cheville sera enfoncée à travers l'isolation jusque dans la structure existante puis on enfoncera l'ancrage dans la cheville par vissage ou clouage. En cas de matériaux isolants souples, il pourra encore s'avérer nécessaire de prévoir une ‘rosace’.

Pour une brique de parement classique, on utilisera 5 crochets d'ancrage par m², contre 6,5 unités par m² pour la brique de parement Eco-brick.

Retourner en haut.

Pose en pratique: pose des plaquettes

  • Le parachèvement des bords et des chevilles à rosace à visser doit avoir suffisamment durci avant d’appliquer les plaquettes au moyen du mortier-colle spécifique fourni par Wienerberger.
  • Le support doit être stable, porteur, exempt d’huile, dégraissé, propre et dépoussiéré.
  • Avant de coller les plaquettes, le support devra être prétraité totalement minimum 1 heure au préalable avec le primaire Wienerberger. A cet effet, veillez à protéger suffisamment les châssis, seuils et autres éléments non-protégés.Les plaquettes seront collées suivant la technique du “floating-buttering”. Après avoir dépoussiéré la plaquette, le mortier-colle doit être appliqué à l’horizontale au dos de celle-ci avec une plâtresse en inox dentelée (6*6 mm ou 8*8 mm). Du mortiercolle sera également appliqué sur la couche d’armature en utilisant la même plâtresse, mais dans le sens vertical. Ce procédé augmente la résistance au cisaillement.
  • Afin d’obtenir un collage optimal, les plaquettes seront comprimées dans le mortier endéans les 20 minutes (temps ouvert), en leur imprimant un léger glissement.
  • Contrôlez si la surface de contact de la colle (taux de remplissage) est proche des 100% de la surface totale.
  • Contrôlez régulièrement l’usure de la plâtresse dentelée afin d’éviter de réaliser des stries de colle trop fines.
  • Ne posez pas les plaquettes à fleur d’angle, de sol et/ou de plafond.
  • A hauteur du niveau du sol, appliquer les plaquettes au moyen de mortier-colle Wienerberger mélangé à de la pâte d’étanchéité Wienerberger.
  • Enduire les plaquettes qui seront posées sous le niveau du sol de pâte d’étanchéité Wienerberger.
  • Aspect maçonné classique: si vous optez pour un aspect maçonné traditionnel, les joints entre les plaquettes Wienerberger présenteront une largeur entre 10 et 15 mm.
  • Aspect collé: si vous optez pour un aspect collé, la largeur des joints sera, pour une exécution pratique, de minimum 5 mm.

Retourner en haut.

Eco-brick: jusqu'à 3,5 cm d'isolation en plus

Si vous utilisez une Eco-brick au lieu d'une brique de parement classique, vous pourrez appliquer jusqu'à 3,5 cm d'isolation en plus dans le creux sans modifier l'épaisseur du mur extérieur.

Retourner en haut.

Eco-brick: prévoir plus de crochets d'ancrage

Si vous utilisez une brique de parement Eco-brick, il faudra prévoir davantage de crochets d'ancrage (6,5 unités/m2 au lieu de 5 unités/m² pour une brique de parement classique) pour obtenir la même stabilité.

Retourner en haut.

Fondation pour le nouveau parement en brique

Deux situations peuvent se produire:

1. La fondation existante est suffisamment large pour le nouveau parement en brique.

Dans ce cas, un ingénieur en stabilité procèdera à un calcul de contrôle pour vérifier si la fondation existante pourra supporter la charge du parement en brique.

2. La fondation existante est trop étroite pour le nouveau parement en brique.

2.1 La nouvelle maçonnerie de parement sera érigée sur une semelle de fondation coulée.

La nouvelle semelle sera coulée de préférence à une profondeur la protégeant du gel. La nouvelle semelle sera ancrée à la fondation existante. L'ancrage et l'armature de la nouvelle semelle de fondation à couler seront déterminés par l'ingénieur en stabilité.

Cette solution convient surtout pour les rénovations où le parement n'affleurera pas l'alignement. Il faudra en effet procéder à des travaux de terrassement et les structures souterraines seront élargies vers l'avant. L'aménagement extérieur existant devra en partie être éventré et réaménagé.

Retourner en haut.

2.2 La nouvelle maçonnerie de parement sera érigée sur une console de suspension.

Lorsque le sol meuble est situé à une très grande profondeur, que le sol est gorgé d'eau ou que la façade à rénover se trouve sur l'alignement, de telle sorte que des travaux de terrassement et l'élargissement des structures souterraines vers l'avant seront très difficiles voire impossibles, il sera préférable de faire reposer la nouvelle maçonnerie de parement sur une console de suspension.

Il existe des consoles sous forme de profilés en L spécifiques en acier galvanisé et en inox. Le type de console à utiliser et le nombre d'ancrages pourront être déterminés par les sociétés spécialisées qui commercialisent ces consoles, ou par l'ingénieur en stabilité.

Dans les anciens murs, il manquera souvent une poutre en béton, surtout à hauteur de la fondation. Dans les projets de nouvelle construction sera généralement prévue une poutre de béton pour ancrer les consoles, et ainsi limiter le prix de revient des consoles de suspension.

Les consoles de suspension peuvent être ancrées sans problème dans de vieux murs, mais cela entraînera généralement une augmentation du nombre de consoles. Et donc une augmentation du prix de revient des consoles. Dans les calculs, la force de traction absorbée par la tige filetée dans le cas de vieux murs sera en effet fortement limitée, de telle sorte qu'il faudra augmenter le nombre de fixations.

Pour limiter la charge sur la console, on pourra prévoir plusieurs consoles: par exemple à hauteur du terrain, à hauteur de la dalle au-dessus du rez-de-chaussée, etc.

Pour les grands projets, on procèdera souvent à des tests de traction sur les murs existants. 5 à 10 tiges filetées seront ancrées de façon chimique et les consoles seront sollicitées jusqu'à ce qu'elles se brisent.

L'avantage, c'est que les travaux de terrassement et les travaux d'aménagement extérieur resteront limités.

Retourner en haut.

Iluzo: comment intégrer des profilés en L?

Grâce à la gamme de briques de parement Iluzo de Wienerberger, il est possible de maçonner des briques de parement de manière traditionnelle tout en leur donnant l'aspect d'une maçonnerie collée. Le joint apparent se limitera à environ 4 mm.

Lorsque les dimensions des profilés en L ou des supports de façade dépasseront de la largeur du joint, ceux-ci pourront aussi être simplement enfoncés.

Pour la pose de linteaux, il suffira de briser les petits supports et le bord en boutisse d’un simple petit coup de truelle, permettant ainsi d’adapter facilement les briques à une mise en œuvre avec des supports métalliques en L enfoncés.

Retourner en haut.

Réutilisation des briques de parement: attention à la pénurie et à la qualité incertaine

Lors de la rénovation d'un mur creux non-isolé, les briques de parement du mur démoli pourront éventuellement être réutilisées pour la nouvelle maçonnerie de parement.

Tenez cependant compte d'un pourcentage de briques cassées pendant la démolition, de telle sorte que vous disposerez de moins de briques.

Vu que la largeur des murs extérieurs augmente en les isolant, le périmètre du bâtiment augmentera également. Par conséquent, il y aura de fortes chances que vous ayez besoin de plus de briques qu'il n'y en avait avant.

Vous risquez également de tomber à court de briques si vous optez pour une mise en œuvre différente (par exemple en optant pour le collage au lieu de la maçonnerie traditionnelle). Avec des joints plus fins, il vous faudra en effet davantage de briques de parement pour réaliser la même superficie.

Pensez également qu'en cas de réutilisation des briques de parement, vous n'aurez aucune certitude quant à la qualité de celles-ci et à leurs propriétés.

Retourner en haut.

Une infinité de possibilités d'expression architecturale

Maçonner un nouveau parement offrira une infinité de possibilités d'expression architecturale. Le choix de la brique, de l'appareillage, de la largeur du joint, du type de mise en œuvre, du mortier de jointoiement, etc., déterminera le résultat final.

Retourner en haut.