Réalisation de toitures cintrées revêtues de tuiles en terre cuite

Les toits cintrés sont généralement composés de 3 parties de pente différentes:

  • Une partie quasi verticale à traiter comme un bardage en accordant une attention spéciale à la fixation
  • Une partie en pente normale
  • Une troisième partie dont la pente est inférieure à la pente minimale des tuiles, nécessitant une attention spéciale pour l'étanchéité à l'eau.

Lorsque la pente de toit est inférieure à la pente de toit minimale autorisée, le risque d'infiltrations d'eau de pluie augmente. En association avec les tuiles, la sous-toiture reprend alors le rôle de séparation étanche entre le climat intérieur et le climat extérieur. La tuile terre cuite n'a plus qu'une fonction hydrofuge limitée. La sous-toiture doit donc être en mesure d'évacuer de plus grandes quantités d'infiltrations d'eau de pluie vers la gouttière sans le moindre risque d'infiltration vers l'espace intérieur. Cela signifie que tous les chevauchements, rebords et autres traversées doivent avoir bénéficié d'une finition parfaite. Pour le choix de la sous-toiture valent des exigences supplémentaires. Vous trouverez une description complète de la construction de cette toiture dans la Note d'information technique 240 "Toitures en tuiles" du CSTC.

En utilisant plusieurs tuiles à pureau ajustable, la pente de toit minimale pourra être abaissée si ces tuiles sont posées sur leur pureau respectif minimal et à condition d'avoir correctement posé une sous-toiture étanche à la pluie. De plus, notre assortiment comprend aussi de très nombreux modèles pouvant déjà être posés en cas de pente de toit très faible. Vous trouverez ceux-ci dans le tableau ci-dessous. Si ces tuiles sont posées sur une pente inférieure à la pente de toit minimale autorisée, il faudra tenir compte des mêmes précautions et modalités d'exécution que pour les autres modèles.

Réalisations les plus récentes

0Résultats
Map of dealers

Trouvez des distributeurs près de chez vous