Bricks - Iluzo - installing L-profile
Bricks - Iluzo - tilt bricks

Une question concernant le mortier de maçonnerie?

Nous avons regroupé pour vous les questions les plus fréquemment posées concernant le mortier pour maçonner des briques de parement.

Quels types de mortiers de maçonnerie choisir?

Le mortier de maçonnerie est un mélange de sable, d’eau et de liant(s). Il sert à garantir l’adhérence des briques et à répartir les charges. A ce mélange seront parfois ajoutés des adjuvants et/ou additifs. Il importe que le mortier soit bien adapté à la brique à mettre en œuvre.

Les briques sont répertoriées en classes suivant leur absorption d’eau initiale: d’IW1 à IW4. Pour une bonne adhérence, un bon durcissement et une bonne prise du mortier, il importe d’harmoniser le choix du mortier à ces classes IW:

 
IW 1
IW 2
IW 3
IW 4
Classe

Très peu absorbante

Peu absorbante

Moyennement absorbante

Très absorbante

Déclaration [kg/m².min]

IW ≤ 0,5

0,5 < IW ≤ 1,5

1,5 < IW ≤ 4,0

4,0 < IW

Critères de contrôle de l'absorption d'eau initiale moyenne [kg/m².min]

IW < 0,8

0,3 < IW ≤ 2

1 < IW ≤ 5

3 < IW

Les mortiers peuvent être répertoriés de différentes manières (art 3.2 jusqu’à 3.4 de la norme NBN-EN 998-2):

  • Type de mortier selon le projet: mortier performanciel et mortier pour exigences d'utilisation spécifiques
  • Type de mortier selon la méthode de fabrication: mortiers industriels ou mortiers dosés sur chantier (Ces derniers ne sont pas régis par la norme NBN EN 998-2; en d’autres termes, il ne s’agit pas de ‘mortiers normalisés’)
  • Type de mortier selon l’usage: mortier d’usage courant (G), mortier en couches minces ou mortier-colle (T) et mortier allégé (L).

Mortiers industriels

Les mortiers industriels sont des mortiers préparés totalement et partiellement en usine. Les propriétés et exigences performancielles auxquelles ces mortiers doivent se conformer sont décrites dans la norme NBN EN 998-2. Contrairement aux mortiers préparés sur chantier, les mortiers industriels présentent comme avantages une composition et une qualité stables. Il est ainsi également possible d’opter pour un mortier arborant un label de qualité certifié sur base volontaire (BENOR, par exemple).

Quelle est la différence entre un mortier totalement préparé en usine et un mortier partiellement préparé en usine?

Pour les mortiers totalement préparés en usine, tous les ingrédients sont mélangés en usine avant d’arriver sur chantier. Le mortier peut arriver sur chantier en consistance sèche ou humide.

Le mortier humide est livré sur chantier dans des bacs et est prêt à l’emploi. Il contient notamment des inhibiteurs de prise grâce auxquels il conservera son ouvrabilité pendant 24 heures, par exemple. Le processus de durcissement du mortier s'amorcera au premier contact de la brique. L’ajout d’adjuvants accroîtra cependant le risque d’efflorescences.

Les mortiers secs préparés en usine sont des mortiers composés et mélangés en usine. Il ne restera donc plus sur chantier qu’à ajouter la quantité d’eau correcte. Le mélange sec pour mortier sera livré dans des silos. Cependant, vu que les particules plus lourdes du mélange sec aboutiront plus vite au fond du silo, une démixtion partielle pourra survenir. Les mortiers partiellement préparés en usine apporteront ici la solution.

Pour les mortiers partiellement préparés en usine, les composants seront stockés à l'usine dans des silos à plusieurs compartiments. Le dosage et l'ajout d'eau s’effectueront sur chantier. Ces silos comprennent deux compartiments: un pour le sable et l’autre pour le liant (les adjuvants éventuels).

L’utilisation de mortier en silo offre les avantages suivants:

  • Le dosage reste précis et uniforme dans le temps
  • Possibilité d'ajuster la fluidité
  • Peu de pertes de temps lors de la préparation du mortier
  • Absence d'inhibiteurs de prise
  • Possibilité d’ajouter des adjuvants supplémentaires à l'aide d'un doseur
  • Les composants sont protégés contre les intempéries
  • Pas de gaspillage des matières premières ni déchets d'emballage

Pour davantage de détails concernant certains mortiers, leurs champs d’application et propriétés ainsi que les prescriptions de mise en œuvre, vous pouvez toujours vous adresser au fabricant concerné.

 

Mortier performanciel

Pour les mortiers performanciels, le fabricant du mortier doit déclarer la résistance à la compression et la classe de résistance à la compression du mortier de maçonnerie. Pour ce faire, il indiquera la lettre M suivie de la classe de résistance à la compression, exprimée en N/mm2.

 

 
Résistance à la compression [N/mm²]
M1

1

M 2,5

2,5

M5

5

M10

10

M15

15

M20

20

d est une résistance à la compression, supérieure à 20 N/mm² et est un multiple de 5

La norme belge précédente (NBN B 14-001), déjà abrogée, utilisait une indication différente pour renseigner la résistance à la compression moyenne après 28 jours.

 
 
Résistance à la compression après 28 jours (N/mm²)
Mortiers de ciment

M1

20

 

M2

12

Mortiers bâtards

M3

8

 

M4

5

 

M5

d

Mortier-colle et mortier en couches minces

L’application d’un joint fin (joint nominal de 5 mm) au lieu de l’épaisseur standard de 12 mm confèrera à la façade des couleurs plus dynamiques et une expression plus marquée.

Il n'y a pas si longtemps, le collage constituait la seule méthode disponible pour réaliser des ouvrages de maçonnerie à joints fins. Aujourd’hui, plusieurs possibilités s’offrent à vous, tant grâce à l’évolution des briques (Iluzo) qu'aux mortiers modifiés.

Les mortiers de maçonnerie ordinaires ne conviennent pas à des briques non-modifiées à cet usage. D'une part, en raison du risque de combustion du mortier – les briques absorbent trop d'eau de la fine couche de mortier et il ne reste plus suffisamment d'eau pour une hydratation et une adhérence correctes. D'autre part, les mortiers de maçonnerie renferment des agrégats plus gros qui empêchent d'enfoncer la brique jusqu'à l'épaisseur de joint fine appropriée.

Pour éviter ce problème, deux possibilités s’offrent à vous: maintenir une épaisseur de mortier de 12 mm, et ainsi empêcher la combustion, et travailler avec un joint visible fin qui créera l’illusion de joints fins (brique de parement Iluzo), ou travailler avec des mortiers et des colles appropriés pour la réalisation de joints fins. Ceux-ci sont abordés ci-dessous.

Notez que, si vous optez pour du mortier en couches minces, il ne sera généralement plus nécessaire de procéder au rejointoiement. Afin d’obtenir le résultat le plus esthétique, il importera dès lors d’harmoniser la couleur du mortier à celle de la brique.
 

Mortier-colle

La réalisation d'ouvrages de maçonnerie au mortier-colle exige de la part des maçons d'importantes adaptations. Ils ne travailleront plus à la truelle, car le mortier-colle s'applique à l'aide d'un pistolet doseur spécial ou d'une poche à douille. L'épaisseur des joints variera de 3 à 8 mm. On parlera donc de collage et plus de maçonnerie.

Pour les gros ouvrages de construction, il sera préférable d’utiliser de façon rentable une pompe à colle. Outre un échafaudage adapté, une telle pompe à colle exige également une grande discipline au niveau de l’utilisation et de l’entretien. Vous trouverez toutefois déjà sur le marché des pompes à colle portables de plus petite taille.

Dans certains cas, il faudra tenir compte de l'adhérence plus élevée des mortiers-colles (jusque 3x plus élevée que les mortiers traditionnels).
 

Mortiers en couches minces

Les mortiers de maçonnerie en couches minces répondent aux deux exigences: maçonner de façon traditionnelle à la truelle (plus petite) et des joints fins (3 à 8 mm). Grâce à sa recette adaptée, le mortier continuera de contenir suffisamment d'eau pour une bonne adhérence et un bon durcissement, et les briques pourront être parfaitement posées dans le lit de mortier.

Les mortiers en couches minces confèrent à la façade une esthétique identique aux mortiers-colles tout en garantissant les mêmes performances que les mortiers de maçonnerie. Ils existent uniquement en mélange sec préparé en usine et sont disponibles en diverses coloris, tant en sacs qu'en silos.

Il existe des mortiers en couches minces et des mortiers-colles pour tous les types de briques, des briques très absorbantes aux briques non-absorbantes. Par conséquent, toutes les briques de parement signées Terca conviennent pour ces applications.

 

Mortier de maçonnerie (allégé) isolant

L’ajout de certains adjuvants permettra de rendre le mortier de maçonnerie plus léger et donc plus isolant. Un tel mortier allégé pourra être utilisé pour améliorer la résistance thermique de la maçonnerie. L’influence de ce mortier sur la résistance thermique totale du mur creux sera cependant nulle. C’est pourquoi les mortiers de maçonnerie allégés ne sont pas souvent utilisés en Belgique.

Une fois sec, la densité du mortier de maçonnerie allégé à l’état durci est inférieure à 1.300 kg/m3. Contre 1.900 kg/m3 pour le mortier de ciment et 1.600 kg/m3 pour le mortier bâtard.

Les mortiers isolants sont toujours des mortiers industriels.

 

Mortier de ciment ou mortier bâtard?

Pour le mortier bâtard, le ciment est associé à de la chaux aérienne et/ou hydraulique. Le ciment proprement dit est hydraulique. Ce qui signifie qu’il durcit au contact de l’eau de gâchage pour donner un produit (la pierre de ciment) indissoluble, même dans l’eau. Dans le cas des mortiers bâtard, outre le ciment, la chaux officiera donc également comme liant entre les différents ingrédients. Avantage important: le mortier bâtard est plus élastique et est plus facile à mettre en œuvre que le mortier de ciment pur. De plus, il est beaucoup moins sujet au retrait. Des adjuvants ne sont donc pas nécessaires. Attention: le temps de durcissement relativement long peut parfois s'avérer gênant lors de la mise en œuvre, par exemple en cas de menace de gel.

Le mortier de ciment pur se lie plus rapidement et présente une meilleure résistance à la compression que le mortier bâtard. Par contre, ce mortier est davantage sujet au retrait.

Il nous faut toutefois signaler que les mortiers bâtards sont beaucoup moins utilisés qu’avant. De nos jours, le dosage des adjuvants en usine peut s’effectuer de façon beaucoup plus précise qu’avant. De telle sorte que la plupart des fabricants de mortier réussissent à concilier dans des mortiers préfabriqués les avantages du mortier bâtard (ouvrabilité) et ceux du mortier de ciment pur (résistance rapide).

 

Map of dealers

Trouvez des distributeurs près de chez vous